2 résultats

Jehan RICTUS

..LE COEUR POPULAIREExtrait : Nous, on est les pauvs tits fan-fans,les ptits flaupés, les ptits foutusà qui quon flanqu sur le tutu

Paris Eugène Rey février 1914 Eugène Rey, Paris, février 1914, édition originale. Un volume broché in 8° carré, couverture à jaquette rempliée, jaquette fendue en tête et en queue, bon état général.Envoi par lettre suivie 8

Jéhan Rictus, (Gabriel Randon de son vrai nom) passa ses trois premières années en nourrice chez des paysans du Pas-de-Calais. Il quitta l'école en 1881 après le certificat d'études ou en 1882 8 (il avait 13 ou 14 ans) pour être apprenti dans des maisons de commerce. Livré à lui-même, il vit sa situation se dégrader rapidement. Il se montra incapable de se stabiliser dans aucun des divers petits métiers qu'il se trouva. Il s'était mis à fréquenter le Montmartre des artistes et des anarchistes, écrivant des poèmes (d'une facture encore classique) qui furent parfois publiés dans des « jeunes revues ».En 1889, il se retrouva même sans logis, conduit parfois à partager l'existence des clochards et vagabonds de Paris. Il en tirera plus tard l'inspiration de ses Soliloques du Pauvre. jaquette fendue en tête et en queue, bon état général de l'ouvrage Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.

Société des artistes français ;

le salon 1931, 144° exposition officielle des Beaux-Arts.

Vizzavona, Paris, 1931. Un volume in 8° broché avec 232 pages de photos et 270 pages de texte. Etat d'usage.

Remises possibles sur les achats en lot, achetez plusieurs objets à la fois ! Reçoit sur rendez-vous pour consultation des ouvrages.